AVEC UN GRAND F
BULLETIN VOL. 8, NO. 1 - Mars 2016
Table des matières
  Mot de la présidente
  Gala 2016 : Dernière chance de vous procurer des billets !
  Des nouvelles de vous
  Nominations sur des CA
 
Un panel instructif sur l’industrie du commerce de détail
  Le cocktail réseautage PSP Investissements : Tout un succès !
  Un rêve qui devient réalité... au bénéfice de femmes vulnérables
  Recommandation de lecture sur virus Zika
  Prochaines activités

Mot de la prÉsidente
Tirer son épingle du jeu dans un monde rempli de contradictions

Dana Ades-Landy
Dana Ades-Landy
Par Dana Ades-Landy
Présidente du CA AFFQ


Je ne sais pas si je suis la seule à penser ainsi, mais il me semble que nous vivons dans un monde de plus en plus rempli de contradictions. Nous sommes au début du mois de mars, il pleut un jour et il fait un froid polaire de moins 40 le lendemain! Nous ne sommes pas officiellement en récession, mais chaque jour, on peut lire des nouvelles concernant une hausse de l’inflation, l’augmentation du prix du panier d’épicerie et du logement. Le baril de pétrole a atteint un bas historique entrainant le dollar dans sa chute. Pourtant le prix des billets d’avion n’a pas diminué... Récemment, Bombardier a procédé à l’annonce d’un contrat de plusieurs millions $ pour la vente de ses avions de la série C, suivie par celle de la mise à pied de plus de 7 000 employés.

Et finalement, notons que les gouvernements provincial et fédéral ont atteint la parité dans la composition de leur conseil des ministres respectif même si la représentation des femmes au sein des conseils d’administration et du pouvoir exécutif des entreprises continue à progresser à la vitesse de l’escargot. Et nous sommes bien placées pour savoir que ce ne sont pas les femmes qualifiées et expérimentées qui manquent sur le marché.

À l’AFFQ, le CA, et plus particulièrement les membres du comité Femmes au CA, continuent un travail patient et diligent pour promouvoir la candidature de femmes remarquables, membres de l’Association, qui sont prêtes et enthousiastes à l’idée de participer à des conseils. Les ministères des finances du Québec et du Canada ont déjà accès à une banque de données qui les recense avec leurs noms et CV. Nous continuons la promotion de cette précieuse banque auprès de plusieurs autres institutions et organisations privées et publiques.

Grâce à notre association avec Ensemble vers la parité (EVP), nous informons et sensibilisons les PDG et VP aux RH sur l’apport positif de la présence paritaire sur le développement des entreprises et sociétés, sur les pratiques exemplaires et sur comment y accéder.

Le comité Femmes au CA a organisé un atelier le mois dernier portant sur le thème « Devoirs et responsabilités des administrateurs » qui s’est tenu à guichets fermés. Ce fut un avant-midi rempli d’informations pertinentes, de trucs et leçons pour de futures membres de conseils. Merci aux personnes de chez Fasken qui ont fait les présentations.

J’ai aussi beaucoup apprécié le petit déjeuner pour les nouvelles membres qui a non seulement permis de les rencontrer et de mieux les connaître, mais qui leur a offert l’occasion d’intégrer le réseau AFFQ et d’aller à la rencontre de membres plus anciennes qui ont pu leur donner des trucs sur comment tirer le maximum de son membership à l’Association.

Le compte à rebours pour le gala 2016 est commencé et j’espère que vous avez réservé vos places parce que nous en avons déjà vendu plus de 70 %. Les noms des finalistes dans les catégories Étoile montante et Leadership ainsi que les gagnantes des Prix Relève Desjardins et RBC-Banque Royale, du Prix Inspiration-Andrée Corriveau et du Prix Initiative ont été dévoilés la semaine dernière. Nous avons très hâte de partager toutes ensemble la remise de ces distinctions le 21 avril prochain. Surveillez le cahier spécial de La Presse Plus du 12 avril qui présentera les accomplissements de ces femmes méritantes.

Au plaisir de vous voir au Gala et à bientôt!



Gala 2016 : Dernière chance de vous procurer des billets !

Macintosh HD:Users:catherine:Dropbox (Rires):Bulletin Grand F:grand F Mars 2016:Gala2016_794x250_fr.jpg

Cliquer ici pour acheter vos billets

haut


DES NOUVELLES DE VOUS


Vous apprenez une bonne nouvelle ou vous avez une photo qui pourrait intéresser les membres, faites-nous le savoir au bulletin@affq.org

Valérie Lemieux a été promue Head of Public Sector, Canada chez HSBC Canada. Elle sera responsable de développer et exécuter la stratégie d'affaire pour les clients du secteur public au Canada, ce qui inclut les entités provinciales, fédérales et les fonds de pension publics.

Et maintenant : les lauréates et finalistes qui seront honorées lors du gala annuel du 21 avril prochain :

Gagnante du Prix Inspiration-Andrée Corriveau :

Marie-Claude Boisvert, chef de l'exploitation, Desjardins Entreprises Capital régional et coopératif

Finalistes du Prix Étoile montante :

Caroline Hébert, chef de la maîtrise d’ouvrage, Monetico Canada, Mouvement Desjardins
Valérie Lemieux, directrice, Institutions financières et secteur public, Services bancaires internationaux et Marchés, HSBC Canada
Caroline Vermette, vice-présidente, Gestion de la performance financière, Marchés financiers, Banque Nationale du Canada

 Finalistes du Prix Leadership :

Madeleine Féquière, chef du crédit corporatif, Domtar
Nathalie Larue, vice-présidente, Développement et Mise en œuvre des solutions d’affaires, Mouvement Desjardins
Sylvie Pinsonnault, vice-présidente au capital de risque, aux fonds d’investissement et aux mesures fiscales, Investissement Québec

Gagnant de la première édition du Prix Initiative pour l’avancement des femmes en finance :

Réseau femmes en tête de la Banque Nationale du Canada

Lauréates du Prix Relève Desjardins 2016 :

Zhu Yan Fang, étudiante au HEC Montréal  
Sarah Thomassin, étudiante à l’Université Laval

Lauréate du Prix Relèves RBC 2016 :

Nolwenn Camps-Leysour de Rochello, étudiante au HEC Montréal.

haut


Nominations sur des CA

Françoise Lyon,
première vice-présidente, Gestion privée de placement Pembrook, vient d’être nommée trésorière du Conseil de la fondation du MBAM.

Valérie Lemieux, Head of Public Sector, Canada chez HSBC Canada, vient d’être nommée membre du conseil d’administration de la Fondation Sport-Études.

À titre de rappel, la mission du comité Femmes au CA de l’AFFQ est de promouvoir et d’encourager la sélection de femmes accomplies pour siéger aux conseils d’administration de sociétés d’État, d’organismes sans but lucratif, de sociétés privées, publiques et parapubliques.

Si vous souhaitez occuper un siège au sein d’un conseil d’administration, il est primordial que vous cochiez la case correspondante dans votre profil sur le nouveau site de l’AFFQ et que vous remplissiez la section vous demandant vos notes biographiques. Si ces deux conditions ne sont pas satisfaites, votre nom ne sera pas pris en considération en tant que candidate potentielle pour un poste au sein d’un conseil d’administration.

Prenez quelques minutes pour aller consulter la page du comité Femmes au CA et pour remplir votre profil au lien suivant www.affq.org

haut



Un panel instructif sur l’industrie du commerce de détail


Par Stéphanie Destrempes, avocate, Lavery de Billy s.e.n.c.r.l., membre du comité développement professionnel de l’AFFQ

Dans le cadre des dîners-conférences, en partenariat avec Richter Groupe Conseil inc., l’AFFQ tenait le 10 février dernier un panel portant sur le contexte actuel dans l’industrie du commerce de détail. Les panélistes invités, Marie-Claude Frigon (Richter Groupe Conseil inc.), Nathalie Tremblay (David’s Tea), Jean-Stéphane Tremblay (FGL Sports Ltée) et Michel Delisle (Frank & Oak), ont partagé leur expérience et discuter des tendances, enjeux ainsi que du comportement des consommateurs et des défis qui les attendent dans la prochaine année dans le contexte économique actuel. Voici un retour sur les thèmes abordés lors de ce panel animé par Diane Bérard, chroniqueuse au journal Les Affaires.

Bulletin Grand F: Panel

Aperçu de la situation du commerce de détail

Le commerce de détail est en profonde mutation depuis les dernières années avec l’émergence de la révolution numérique, qui demeure d’ailleurs un enjeu important pour les années 2016 et 2017 avec lequel les détaillants devront composer et ajuster leur stratégie d’affaires en conséquence. Devant également faire face à une faible croissance économique et des coûts d’approvisionnement plus élevés, sans pouvoir nécessairement « refiler » la facture aux consommateurs, les détaillants doivent jongler habilement et intelligemment entre le besoin d’investir et de contrôler les coûts. Ainsi, l’expérience-client est maintenant plus que jamais le centre des préoccupations des détaillants et au cœur de leurs innovations.

Dans un contexte changeant où il ne s’agit plus seulement de vendre un produit, mais plutôt une marque, les détaillants doivent investir ressources et énergies à développer le bon véhicule afin de communiquer, faire connaître et maintenir leur marque (tant dans un emplacement physique que dans le cadre du commerce en ligne), personnaliser leur offre et cibler leurs valeurs d’entreprise et celles de leur clientèle.

Le défi du commerce en ligne

Au Québec, environ 15 % des détaillants seulement possèderaient une boutique virtuelle. Selon les panélistes, pour les commerçants actuels, l’un des enjeux de l’implantation d’une boutique en ligne est de balancer adéquatement l’intégration d’une nouvelle technologie et une structure déjà existante afin de maximiser les impacts positifs. Il s’agit aussi de bien évaluer les coûts de cette plateforme virtuelle sans en connaître à prime abord le retour sur investissement. Cependant, ne faire valoir sa marque que par l’intermédiaire d’une plateforme virtuelle ne permet pas de maximiser l’expérience-client et le contact humain qui demeurent des aspects importants pour se distinguer, préserver et valoriser la marque en plus d’innover afin de répondre aux attentes de la clientèle.

Bien que le commerce en ligne constitue un complément au commerce de type « pignon sur rue », celui-ci fait encore l’objet de beaucoup de réticence puisqu’il nécessite un changement de vision et une évolution dans la manière « de faire des affaires » auprès des dirigeants d’entreprises. D’ailleurs, l’intégration du commerce en ligne peut s’avérer plus complexe pour des entreprises exploitées sous la forme d’une franchise, puisque les détaillants franchisés perçoivent surtout une boutique virtuelle comme un concurrent direct. Il s’agit donc d’un modèle d’affaires qui nécessite une analyse sérieuse et approfondie et la mise en place d’une stratégie adéquate afin de former un partenariat gagnant au bénéfice des détaillants.

Même s’il prend de plus en plus d’ampleur, le commerce en ligne impose et nécessite un changement des mentalités, et doit être perçu davantage comme un élément contributif au commerce de détail et devenir un outil favorisant la croissance et le développement de la marque plutôt qu’un simple concurrent.

Bulletin Grand F: Panel

Les consommateurs

Constat général des panélistes : les consommateurs sont maintenant de plus en plus informés et procèdent à une présélection de leurs produits avant de se rendre en magasin les acquérir. De plus, en raison de l’endettement des ménages, les consommateurs ont moins tendance à acquérir des produits de consommation « en prévision de », mais davantage pour combler un réel besoin ou nécessité, avec la préoccupation de faire le bon achat dans les limites d’un budget déterminé. Cela a évidemment pour effet de créer une certaine compétition entre les détaillants pour mettre la main sur les dollars discrétionnaires  des consommateurs.

En raison de l’accessibilité aux informations et renseignements quant à des produits, les détaillants ont maintenant comme défi de prédire les agissements des consommateurs et d’accorder autant d’importance au moment de consommation de ceux-ci, afin d’imprégner leur marque alors qu’ils ne sont pas physiquement présents dans un commerce, qu’à l’achat du produit en soi. L’expérience mobile et l’analyse des données qui en découlent deviennent donc une stratégie marketing importante afin de recueillir des informations clés sur la clientèle cible, mesurer ses habitudes de consommation et déterminer ses besoins.

Dans un contexte économique plus difficile, et dans une ère technologique en constante évolution, il est important pour les détaillants de définir le meilleur instrument pour rejoindre leur clientèle. Stratégiquement, les détaillants doivent demeurer pertinents pour les consommateurs et développer avec ceux-ci une relation émotionnelle afin de leur faire vivre quelque chose de différent et développer leur attachement et fidélisation à la marque. Pour certains, il s’agit de rapprocher l’entreprise de sa communauté, pour d’autres, de faire vivre une expérience humaine ou interactive en magasin et d’embaucher des gens passionnés.

haut



Le cocktail réseautage PSP Investissements : Tout un succès !

Le 17 février dernier plus de 70 femmes se sont réunis pour réseauter tout en recevant les conseils de la spécialiste Paule Marchand, consultante, Liette Mona Stratégies d'affaires Inc. Toutes ont pu mettre en pratique les stratégies pour optimiser leurs occasions de réseautage et tout ça, dans le plaisir. Merci à Investissements PSP pour cette initiative très appréciée de toutes.

Bulletin Grand F: Rires

Bulletin Grand F: Groupes de travail

haut


Un rêve qui devient réalité... au bénéfice de femmes vulnérables

Par Nathalie Lamarche, Directrice générale de La Maison grise de Montréal et membre de l’AFFQ

La Maison grise de Montréal chérit depuis plusieurs années le projet d’ajouter un nouvel étage à son bâtiment existant afin d’héberger, dans cinq nouveaux studios, un plus grand nombre de femmes violentées et en difficulté ainsi que leurs bébés.

Ce projet revêt une importance d’autant plus grande qu’à chaque jour, les intervenantes constatent à quel point les ressources communautaires disponibles sont insuffisantes pour desservir adéquatement ces femmes dont les besoins sont particuliers.

C’est dans cette optique que la Maison grise a, malgré les longs délais administratifs, poursuivi avec ténacité, ce projet d’agrandissement.

C’est avec un immense bonheur qu’elle a reçu en fin d’année 2015, l’engagement définitif de la Société d’habitation du Québec dans le cadre du programme AccèsLogis PAMH Québec, permettant d’aller de l’avant avec les travaux et la construction.

Le début des travaux est envisagé au printemps 2016! Il s’agit d’un projet essentiel dont solidairement toutes les femmes devraient se réjouir.


haut



Recommandation de lecture sur virus Zika

Muriel Sand, vice-présidente, Aon Canada, et membre du comité adhésion de l’AFFQ, recommande la lecture d’un intéressant rapport sur la situation du virus Zika produit par Aon. Le virus y est décortiqué, analysé ainsi que la situation qui prévaut dans différents pays américains, européens, africains et asiatiques sans oublier les traitements, médications et conseils de voyage.

Cliquer ici pour lire WorldAware Solutions : Situation Report Zika Virus, 15 février 2016, Aon

haut



NOS PROCHAINES ACTIVITÉS


14 mars : Atelier « Optimisez l’utilisation de votre iPad et gagnez en efficacité, niveau 1 »
15 mars : Atelier à Québec « Les habiletés politiques »
22 mars : Atelier « 80/20 appliqué à la finance d’entreprise : enjeux, méthodes et outils »
12 avril : Cocktail VIP pré-gala Lavery
21 avril : Gala annuel
6 mai : Petit-déjeuner réseautage en compagnie de Marie-Claude Boisvert, chef de l'exploitation de Desjardins Entreprises Capital régional et coopératif
2 juin : Déjeuner-conférence avec Charles Brindamour d’Intact assurance
8 juillet et 5 août : Petit-déjeuner réseautage « Les lectures incontournables »


Surveillez notre programmation de la rentrée sur notre site web : www.affq.org De nombreux évènements et ateliers de formation seront annoncés sous peu. 


haut




Association de femmes en finance du Québec
[CLIENTS.ADDRESS]
Téléphone : 514 518-7557
Courriel : info@affq.org
Cliquez ici pour vous désabonner de cette liste